87
le meilleur des sorties pour enfants

Peut on visiter Oradour avec des enfants ?

Peut on visiter Oradour avec des enfants ?

Oradour-sur-Glane est une commune de Haute-Vienne située entre Limoges et Saint-Junien, qui fut le théâtre d'un horrible massacre de population civile, perpétré par la division SS Das Reich, le 10 juin 1944. Ce jour là 643 hommes, femmes et enfants furent assassinés et le bourg du village incendié.

En mémoire des victimes et afin de ne pas oublier ce terrible drame, les ruines du village ont été conservées en l'état et sont ouvertes au public. Chaque année près de 300 000 visiteurs se rendent à Oradour, parmi eux se trouvent de nombreux enfants.

Que peut on visiter à Oradour ?

- Le Village Martyr : en accès libre toute l'année, les visiteurs remontent l'ancienne rue principale du village d'Oradour, bordée par les maisons et bâtiments incendiés, les granges où les hommes furent fusillés, jusqu'à l'ancienne église Saint-Martin où périrent les femmes et les enfants. Entrée gratuite, par le hall du Centre de la Mémoire.

- Le Centre de la Mémoire : ouvert du 1er février au 15 décembre, le Centre de la Mémoire permet de resituer le massacre d'Oradour dans le contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. Une grande partie de l'exposition est dédiée aux victimes, à la vie du village avant le 10 juin 1944, au récit de cette journée tragique et aux témoignages des rares rescapés. Entrée payante.

- Le Nouvel Oradour : les actuels habitants d'Oradour vivent dans un nouveau bourg, construit à quelques centaines de mètres de l'ancien village.

A partir de quel âge peut on aller à Oradour avec des enfants ?

Il n'y a pas d'âge officiel, mais la visite d'Oradour sur Glane est éprouvante, et elle n'est pas recommandée aux enfants. Nous vous recommandons d'attendre que les enfants soient au collège, quand ils ont parlé de la Seconde Guerre Mondiale en classe.

Le récit du massacre sur les lieux où cela s'est produit est une épreuve bouelversante pour les adultes comme pour les enfants et peut être traumatisante. Il faut être prêt à accompagner les émotions des enfants, et à répondre à leurs questions. C'est pourquoi la visite du Centre de la Mémoire est importante, en plus de celle du Village Martyre. La visite du Centre de la Mémoire permet de se rappeler du contexte historique de la Seconde Guerre Mondiale. Si la première partie des espaces se découvrent comme un livre d'histoire, la suite est beaucoup plus compliquée à visiter en famille avec des photos et récits de massacres de civils en Europe avant de se concentrer sur Oradour. 

Si vous habitez en Limousin, l'idéal est d'attendre que votre enfant aille à Oradour en sortie scolaire. Il y a de fortes chances pour qu'au cours de sa scolarité, votre enfant visite le Centre de la Mémoire et le Village Martyr avec ses camardes et ses professeurs. Cette sortie scolaire sera encadrée par des professionnels qui sauront accompagner les enfants ou ados dans la découverte des lieux du drame, mais qui pourront aussi le recontextualiser dans l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale et répondre aux questions.

Si vous pensez que votre enfant est prêt et que vous l'êtes aussi

- documentez vous avant la visite : vous pouvez par exemple consulter le site officiel du Centre de la Mémoire et y lire le récit des événements.

- visitez les musées spécialisés sur le sujet de la Seconde Guerre Mondiale avant d'aller à Oradour-sur-Glane : il y a plusieurs musées de la Résistance en Limousin à Limoges, Peyrat-le-Château, Brive ou encore Ussel.  Kidiklik vous recommande en priorité le Musée de la Résistance et de la Déportation à Limoges, conçu pour être accessible aux enfants dès 8 ans, avec une application de visite "Résistance en Poche" dédiée aux 8-13 ans et à leurs parents.

- commencez par le livret d'exploration crée spécialement pour les enfants par l'offce de tourisme d'Oradour, et qui vous fera découvrir le Nouvel Oradour.

​​​Vos enfants ont vu ou ont entendu parler d'Ordaour et vous ne savez pas comment répondre à leurs questions ?

Si vous passez le lond du Village Martyr en voiture dans vos trajets quotidiens ou par hasard et que votre enfant vous demande ce que c'est : dire la vérité sans faire peur. Vous pouvez par exemple dire "c'est un village qui a été détruit pendant la guerre, il y a longtemps, quand tes arrières grands parents étaient petits. C'est une histoire trés triste, presque tous les habitants sont morts ce jour là, je t'en dirai plus quand tu seras plus grand."

Si votre enfant pose des questions et que vous ne savez pas ou ne voulez pas en parler tout de suite : vous pouvez répondre "c'est difficile de te répondre, je ne connais pas tous les détails, si tu veux, quand tu seras plus grand, nous irons visiter le musée ensemble." ou si votre enfant est au collège ou au lycée, proposez lui de poser la question à son professeur d'histoire.

------------------------------------------

La vidéo ci-dessous est le témoignage de Robert Hébras, dernier survivant du massacre d'Oradour-sur-Glane, dans le documentaire "Robert Hébras, le dernier d'Oradour", filmé par France 3 Nouvelle-Aquitaine. 

Retour haut de page

Kidibox